La Convention pour la République qui a pris part à la phase finale des Assises nationales de la refondation (ANR) ne se reconnaît pas dans certaines recommandations issues de ces rencontres. Dans un communiqué déposé à la rédaction de maliweb.net, le parti politique affirme que la proposition de 05 ans pour la transition « trahit la volonté des participants ».

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.