Placé sous mandat de dépôt depuis le 21 novembre dernier à la Maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA), le président du parti « Union pour la sauvegarde de la République » (USR), Nouhoum Togo a été remis, ce mardi 13 décembre, en liberté provisoire.

 

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.